Légalisation de la remap ?

Discussions, débats et actualités. Sans politique s'il vous plait.

Modérateurs : christian.styling, cedricfred

Avatar du membre
mimouss
Modérateur
Messages : 12456
Date d’inscription : mars 2005
Localisation : essonne
Statut : Hors ligne

re: Légalisation de la remap ?

#21

Message par mimouss »

lebjac a écrit :C'est quasi impossible, il faut qu'il y ait un tri aux petits oignons, et là PB, il y aura forcément de tout, par négligence ou par sabotage. En plus dans ce cas c'est donner à un privé qui risque de gagner de l'argent avec, mais vous n'y pensez ma mon brave Monsieur! La jalousie........
:hein: :hein:
qu'est ce que tu raconte ? :hein: tu connais ce secteur? :hein:
j'ai un client qui fait du methane en recyclage alimentaire.
tout arrive emballé, sur palette.
tout est jeté dans la fosse et ca se demerde tout seul pour trier.
a la sortie chaque matière arrive dans sa benne et l'organique part en cuve de fermentation.
il n'y a pas besoin de tri en amont, tout est fait sur place de manière automatique.
et il y a des poubelles de collectivités, plein! et ca fonctionne très bien.
juste que ca pue et que c'est dégueulasse quand j'interviens sur mes chariots :malade: :D
je ne vois pas bien le scandale que represente une entreprise privée son fait son beurre sur la collectivité qui ne veut pas assumer ses déchets :hein:
ca fait des emplois, correctement payés, pour des gens qui n'ont pas accès a de bons emplois, mais qui sont plein de courage :clap:
;)
Hyundai terracan 2.9L bva full full tout full stock :D
Et subaru forester
Avatar du membre
lebjac
Quatre-Quatreux
Messages : 1491
Date d’inscription : septembre 2008
Localisation : 18 Bourges
Statut : Hors ligne

re: Légalisation de la remap ?

#22

Message par lebjac »

mimouss a écrit : :hein: :hein:
qu'est ce que tu raconte ? :hein: tu connais ce secteur? :hein:
j'ai un client qui fait du methane en recyclage alimentaire.
tout arrive emballé, sur palette.
;)
C'est cela dont tu veux parler:
Le tri des biodéchets par les professionnels « gros producteurs »
Depuis le 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent une quantité importante de biodéchets ont l’obligation de trier ces biodéchets et de les faire valoriser dans des filières adaptées (telles que le compostage ou la méthanisation).

Sont concernées principalement les entreprises d’espaces verts, de la grande distribution, des industries agroalimentaires, des cantines et restaurants, des marchés. Les seuils ont progressivement été abaissés : en 2012, l’obligation concernait les professionnels qui produisent plus de 120 tonnes par an de biodéchets ou plus de 1500 litres par an d’huiles alimentaires usagées.


Ces déchets ne viennent pas de ramassage d'ordures ménagères mais viennent des non consommés de professionnels, pour ceux là il n' y a aucun risques de mauvais triage car la provenance est connue et en cas de négligence ou pire, le professionnel se verrait refuser ses surplus alimentaires ? :hein:

Je ne raconte pas n'importe quoi c'est toi qui ne comprends pas tout, ou qui ne lit pas tout. :roll:
Plutôt seul que mal accompagné .
Avatar du membre
mimouss
Modérateur
Messages : 12456
Date d’inscription : mars 2005
Localisation : essonne
Statut : Hors ligne

re: Légalisation de la remap ?

#23

Message par mimouss »

lebjac a écrit :C'est cela dont tu veux parler:
Le tri des biodéchets par les professionnels « gros producteurs »
Depuis le 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent une quantité importante de biodéchets ont l’obligation de trier ces biodéchets et de les faire valoriser dans des filières adaptées (telles que le compostage ou la méthanisation).

Sont concernées principalement les entreprises d’espaces verts, de la grande distribution, des industries agroalimentaires, des cantines et restaurants, des marchés. Les seuils ont progressivement été abaissés : en 2012, l’obligation concernait les professionnels qui produisent plus de 120 tonnes par an de biodéchets ou plus de 1500 litres par an d’huiles alimentaires usagées.


Ces déchets ne viennent pas de ramassage d'ordures ménagères mais viennent des non consommés de professionnels, pour ceux là il n' y a aucun risques de mauvais triage car la provenance est connue et en cas de négligence ou pire, le professionnel se verrait refuser ses surplus alimentaires ? :hein:

Je ne raconte pas n'importe quoi c'est toi qui ne comprends pas tout, ou qui ne lit pas tout. :roll:
tu dis que le tri rend impossible l'opération. (relis ma citation de ton inter. je répondais a ce point précis.) ;)
je dis simplement que, de ce que j'ai vu de mes yeux, c'est faux. ;)
et comme pour d'autres sujets, c'est pas parce qu'il y a une loi qu'elle est faite pour nous emmerder. ;)
Hyundai terracan 2.9L bva full full tout full stock :D
Et subaru forester
Avatar du membre
j-f 85
Quatre-Quatreux
Messages : 2070
Date d’inscription : juin 2010
Localisation : vendée
Statut : Hors ligne

re: Légalisation de la remap ?

#24

Message par j-f 85 »



la methode allemande pas pour faire des cotes de boeuf mais du biogas ...
terrano II 3.0 di long de 2005 stock
Avatar du membre
beurk
Quatre-Quatreux
Messages : 16623
Date d’inscription : octobre 2007
Contact :
Statut : Hors ligne

re: Légalisation de la remap ?

#25

Message par beurk »

lebjac a écrit :C'est cela dont tu veux parler:
Le tri des biodéchets par les professionnels « gros producteurs »
Depuis le 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent une quantité importante de biodéchets ont l’obligation de trier ces biodéchets et de les faire valoriser dans des filières adaptées (telles que le compostage ou la méthanisation).

Sont concernées principalement les entreprises d’espaces verts, de la grande distribution, des industries agroalimentaires, des cantines et restaurants, des marchés. Les seuils ont progressivement été abaissés : en 2012, l’obligation concernait les professionnels qui produisent plus de 120 tonnes par an de biodéchets ou plus de 1500 litres par an d’huiles alimentaires usagées.


Ces déchets ne viennent pas de ramassage d'ordures ménagères mais viennent des non consommés de professionnels, pour ceux là il n' y a aucun risques de mauvais triage car la provenance est connue et en cas de négligence ou pire, le professionnel se verrait refuser ses surplus alimentaires ? :hein:

Je ne raconte pas n'importe quoi c'est toi qui ne comprends pas tout, ou qui ne lit pas tout. :roll:
Chez moi, la DRI ramasse l'herbe coupée au bord des routes pour envoyer les produits chez les producteurs de bio gaz.
Depuis 1 an......mais j'aimerais voir la rentabilité énergétique vue la grosseur des engins utilisés.
Répondre