Page 2 sur 9 PremièrePremière 123456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 87

Discussion: : Votre avis sur ""version hybride rechargeable""

  1. #11
    Administrateur Avatar de christian.styling
    Date d'inscription
    Sep 2002
    Localisation
    " Between Monaco and St Tropez " ;)
    Messages
    90,906
    << on >> m'avait raconté que sur une VW GOLF HYBRIDE, par exemple, on ne pouvait que démarrer en mode électrique
    et ensuite passe en mode thermique... donc qu'on était entièrement dépendant de l'état de charge sinon ça roulait plus !
    ( ‘<
    / ) )
    ©|\

    carriole de gitan ( 4x4 aménagé dodo dedans ) pour faire la route du rom...
    DEFENDER 110 HT (= tôlé 2 places) moteur Ford 2.2 TDCI - 2012 - 100 000 km

  2. #12
    Quatre-Quatreux Avatar de rover17
    Date d'inscription
    Dec 2004
    Localisation
    17
    Messages
    9,917
    Citation Envoyé par Carlo.Z Voir le message
    : et je me demandait combien de décennies il me faudrait pour amortir cet achat "Vert" :...?
    Pour moi l'hybride est une phase nécessaire pour passer au 100% VE , mais il n'est pas vert
    Trimbaler une double motorisation , double facteur de pannes , de matériaux , ect ect
    Mon avis , une thermique pour les très longues distances , un VE pour les courses .
    Et si $ dispos , VE récent
    Vous saviez , vous n'avez rien fait ...
    €uropéen de souche ...
    Il est urgent de ne rien faire ...

  3. #13
    Quatre-Quatreux Avatar de ghimi06
    Date d'inscription
    Feb 2007
    Messages
    4,363
    Alors je viens d'entendre une émission sur France inter'Secret dinfo'à ce sujet et bien ce n'est pas la panacée d'après les utilisateurs, les taxis par exemple, à ecouter dés quelle seras en podcast.
    L'intérêt peut-être le seul ,important c'est de pouvoir circuler en ville sans restrictions .
    SUZUKI VITARA ALLGRIP

  4. #14
    Quatre-Quatreux Avatar de Carlo.Z
    Date d'inscription
    Jun 2019
    Localisation
    illkirch, Elsass
    Messages
    139
    Citation Envoyé par rover17 Voir le message
    Pour moi l'hybride est une phase nécessaire pour passer au 100% VE , mais il n'est pas vert
    Trimbaler une double motorisation , double facteur de pannes , de matériaux , ect ect
    Mon avis , une thermique pour les très longues distances , un VE pour les courses .
    Et si $ dispos , VE récent
    Tout à fait possible.

    Il est certain que je garderait mon "Coyote" (VW T6 4Motion) pour voyager, mais la réflexion portait sur l'intérêt (ou bénéfice) vert de remplacer une auto mazout récente et Euro6 à petite consommation pour un produit de substitution au coût assez élevé .

    A mon sens, la messes est dite, il vaudra mieux garder le petit mazout qui ne coûte quasi rien (VU). Ou bien ?

  5. #15
    Quatre-Quatreux Avatar de Syl
    Date d'inscription
    May 2005
    Localisation
    Normandie Est
    Messages
    1,592
    Pas convaincu par l'électrique. De toutes façons si on s'y met tous, faut doubler le nombre de centrales nucléaires. J'ai un qashqai diesel critair1 qui coûte une blinde en entretien,consomme peu mais sur la durée de vie de l'engin, je suis sûr que son impact est plus négatif que mon vieux terrano.
    Plus de catcat mais un suv. Ça change 😴

  6. #16
    Quatre-Quatreux Avatar de rover17
    Date d'inscription
    Dec 2004
    Localisation
    17
    Messages
    9,917
    Citation Envoyé par Syl Voir le message
    Pas convaincu par l'électrique. .
    Plus de vidanges , de filtres , plus de BV , plus de distri etc etc .... le cauchemar d'oscaro et des mécanos , ...économique , puissant , manque le Vraoum , je concède
    La batterie ? Pour le moment bien peu ont du en changer , 8 - 10 ans et ce n'est que le début
    Clairement l'avenir , une caisse coûtera moitié prix à l'achat , voir moins
    Pas d'autres solutions pour remplacer le pétrole générateur d'hyper pollution et de guerre , gardons-le pour la plasturgie
    Prout
    Vous saviez , vous n'avez rien fait ...
    €uropéen de souche ...
    Il est urgent de ne rien faire ...

  7. #17
    Quatre-Quatreux Avatar de Akela19
    Date d'inscription
    Feb 2012
    Localisation
    Bruxelles, une fois
    Messages
    651
    Attention, mon texte est long... sorry

    A mon avis (d'ingénieur, mais qui ne travaille pas dans l'automobile, malheureusement), l'hybride est une solution temporaire.
    Rien de plus, mais elle est certainement intéressante dans certains cas. Et seulement dans certains cas.

    - Micro hybridation = Petit moteur (le démarreur, souvent) qui donne juste un tout petit coup de boost, avec une petite récup à la décélération.
    - Full hybride = Le moteur électrique peut déplacer la voiture seul, et le fait dès que possible. C'est le cas des Prius. La batterie se recharge à la décélération, et si les deux moteurs fonctionnent de concert, on a un vrai gros coup de boost.
    - Hybride rechargeable = Full hybride, mais avec une batterie plus grosse que l'on peut recharger sur une prise. Ca permet juste une autonomie plus élevée en pur électrique.

    Techniquement, si on ne fait que des longs trajets sur autoroute, aucune de ces solutions n'a vraiment d'intérêt. Un diesel fera mieux l'affaire au niveau rendement et au niveau financier à mon avis.

    En ville et surtout si on fait de courts trajets, par contre, ça peut être intéressant. On récupère un peu d'énergie au freinage pour la réutiliser à l'accélération suivante. Et si on a un Plug-In (un rechargeable, donc "qu'on peut brancher à la prise") avec des batteries qu'on recharge dès que possible (comme un smartphone), on peut arriver à ne rien consommer du tout comme essence. Et on n'a pas peur de faire, à l'occasion, un long trajet.

    Je me suis demandé pourquoi les constructeurs fabriquaient de plus en plus de gros hybrides rechargeables. J'ai réfléchi (ça arrive ) et j'ai des pistes.

    Il y a deux problèmes à résoudre pour les moteurs thermiques, et seule leur éradication permettra de les résoudre tous les deux (c'est un passionné qui parle, et ça fait mal au cœur d'écrire ça ).
    - La réduction des émissions de CO2 liées à l'usage des carburants fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel). Les constructeurs doivent nous proposer des véhicules qui consomment moins (bien aussi pour nous!).
    - La réduction des émissions de polluants (particules fines, NOx, CO, etc.) qui sont plutôt des problèmes en ville.

    Les politiques ont pris pas mal de décisions: réduction générale de 55% des émissions de gaz à effet de serre (pas uniquement le CO2, et par rapport à 1990), nouvelles normes Euro (émissions de polluants), cycle WLTP plus réalistes, etc.
    Et les constructeurs font tout ce qu'ils peuvent pour rester dans les clous -sans en faire trop- pour continuer de s'en mettre en poche, ou simplement survivre. Logique.

    Le moteur électrique, c'est bien, mais tout ce qui va autour (batteries ou hydrogène, réseau et stations de recharge), c'est pas encore à la portée de tout le monde. Les constructeurs Européen en pris un retard considérable par rapport à leurs concurrents, surtout chinois. En plus, le problème est que toute la filière (batteries, réseau de distribution et de production d'électricité ou de H2) doit être mise en place un un temps très court (10 ans, max).

    Un véhicule diesel émet au final moins de CO2 que son homologue essence. Du coup, tout le monde s'est rué dessus depuis 20 ans (et plus). Et les gouvernements ont donné des primes parce qu'ainsi, leurs objectifs CO2 étaient (presque ) atteints.

    Puis, bardaf, on a eu droit un mouvement de diesel-bashing depuis l'histoire des tests truqués chez VW (et d'autres). Les villes (et certains états, comme la France avec les vignettes Crit'Air) veulent bannir le diesel des routes. A tord à mon avis vu que les moteurs Euro6d restent parfaitement dans les clous pour les émissions mesurées en tests réels. Mais ces gens-là ne pensent pas comme nous et n'y comprennent rien à la technologie et aux sciences en général. Au final, les constructeurs abandonnent le diesel, et les gens se tournent vers l'essence. Et, oh mauvaise surprise, un essence, ça consomme plus, beaucoup plus. Donc, les émissions de CO2... remontent (non, ce n'est pas que la faute aux SUV). Pas de bol, pour diminuer les émissions de polluants, on se retrouve dans la mauvaise direction pour le CO2. Or si un constructeur dépasse le max de 95g d'émissions de CO2/km sur l'ensemble de sa production, il se prend une prune salée.

    Donc, comment on fait pour produire -pas trop cher- une voiture qui puisse rouler en ville pendant quelques années ET qui émette moins de CO2... selon les tests WLTP? Parce que c'est uniquement cette norme qui compte, dans la vraie vie, le constructeur s'en fout, faut juste vendre pour survivre.

    Allez, on passe tous à l'hybride! On s'arrange juste pour que les émissions soient assez faibles pour ne pas prendre d'amendes. Avec une bonne dose de green-washing, ça va passer comme un supo à la vaseline.

    Pour les petits modèles légers, des solutions très simples suffisent -pour le moment- via la micro-hybridation ou l'hybridation. Pour le moment, donc pour le présent ou un avenir très proche.

    Pour les autres, en attendant le zéro émissions, il reste l'hybride rechargeable. Et là, les constructeurs font un bras d'honneur à toutes les règles mises en place par l'Europe, les états, les villes, etc.

    Les constructeurs, donc, abandonnent le diesel (parce que c'est pas bien!). Et pour s'arranger à ce que le résultat du test WLTP soit le plus faible possible, il suffit de mettre un moteur électrique (même en ne s'occupant pas de régénération au freinage!) et une batterie assez grosse pour faire quelques kilomètres en mode électrique seul. Avec une douzaine de kWh de capacité, la plupart offrent 30 à 50 km d'autonomie. Donc affichent des chiffres totalement irréalistes d'émissions de CO2 au km. Un Ford Explorer V6 essence turbo de 2400kg et 345cv ne consommerait ainsi que 3,1l/100km... La plupart de ces voitures affichent ainsi des émissions entre 20g et 49g de CO2/km.

    Du green-washing à fond la caisse. Ou plutôt, à fond dans les caisses.

    Parce qu'en plus, les gouvernements -qui ne comprennent toujours rien en technologie ou alors avec 10 ans de retard- donnent encore un coup de main supplémentaire aux constructeurs: les primes. Parce que toutes ces voitures "vertes" sont en plus subsidiées dans beaucoup de pays. En France, vous avez des primes à l'achat, même pour les particuliers. Rien de tout ça en Belgique, mais 50% du total des voitures neuves vendues chez nous sont fournies par les sociétés et font partie du salaire (en étant moins taxées que si on avait augmenté la fiche de paye). Et si les voitures émettent peu de CO2 sur le papier, elles sont déductibles jusqu'à 120% par les sociétés! Bingo!

    Comme l'ont montré des études récentes (et parfois tendancieuses, voire de mauvaise foi - comme moi, parfois) , le dernier maillon de la chaîne, c'est le conducteur. Qui doit utiliser son hybride plug-in comme un hybride plug-in. Pas comme un diesel.

    Et là, s'il achète la bagnole uniquement pour avoir les primes ou parce qu'elle est fiscalement avantageuse, on arrive à un non-sens écologique total. Comme je le disais, une voisine a reçu un X5 hybride (2l essence 245cv) et elle ne la recharge jamais. Comme elle a une carte essence, elle ne paye pas le carburant et s'en fout. Mais elle consomme 10l/100km à 14l/100km selon le type de roulage. Et non 3l/100km comme annoncé par les commerciaux...

    Autres problèmes de l'hybride rechargeable?
    - volume du coffre (bien) mangé par la batterie
    - disparition de la roue de secours, toujours à cause de la batterie
    - prix en nette hausse par rapport à un diesel ou un essence
    - vendus quasi uniquement en finition haute, donc avec tout ce dont on n'a pas besoin mais qui coûte plus cher
    - augmention du poids (qui semblerait-il ne se répercute pas sur la conso)

    Donc (si t'es arrivé jusque là, va prendre un bière, tu l'as méritée), je pense qu'un hybride rechargeable est une bonne solution transitoire pour des gens qui roulent essentiellement pour de courts trajets avec un temps assez long pour recharger entre deux. Là, surtout si on peut avoir une électricité pas chère (panneaux, ou prise gratuite pas loin), c'est tout bon.

    Pour les autres, nous devons cherchez ailleurs (essence, diesel ou gaz) ou attendre le vrai 0 émissions qui permettra de faire de vrais longs trajets avec un max de place dans le véhicule à un prix acceptable en ne niquant pas trop la planète.

    Moi j'attends.
    Toyota Land Cruiser KDJ120 BVA 2007 - Conti CrossContact LX2 / Grabber AT3 / Michelin Latitude Alpin LA2 - Bruxelles - Bouillon, BE

  8. #18
    Administrateur Avatar de christian.styling
    Date d'inscription
    Sep 2002
    Localisation
    " Between Monaco and St Tropez " ;)
    Messages
    90,906
    en gros... c'est parce que les gouvernements le veulent... mais c'est pas LA solution....
    ( ‘<
    / ) )
    ©|\

    carriole de gitan ( 4x4 aménagé dodo dedans ) pour faire la route du rom...
    DEFENDER 110 HT (= tôlé 2 places) moteur Ford 2.2 TDCI - 2012 - 100 000 km

  9. #19
    Quatre-Quatreux Avatar de Akela19
    Date d'inscription
    Feb 2012
    Localisation
    Bruxelles, une fois
    Messages
    651
    En effet. Une entourloupe de plus.
    Je dirais plus précisément que c'est une solution qui permet de satisfaire aux exigences des gouvernements, sans pour autant solutionner les problèmes.

    PS: Christian, t'as droit à une bière ;-) Essayes la Bush de Noël, une tuerie...
    Toyota Land Cruiser KDJ120 BVA 2007 - Conti CrossContact LX2 / Grabber AT3 / Michelin Latitude Alpin LA2 - Bruxelles - Bouillon, BE

  10. #20
    Quatre-Quatreux Avatar de grand Canyon 01
    Date d'inscription
    Sep 2013
    Localisation
    Pas loin de là
    Messages
    94
    Citation Envoyé par Akela19 Voir le message
    Attention, mon texte est long... sorry

    A mon avis (d'ingénieur, mais qui ne travaille pas dans l'automobile, malheureusement), l'hybride est une solution temporaire.
    Rien de plus, mais elle est certainement intéressante dans certains cas. Et seulement dans certains cas.

    - Micro hybridation = Petit moteur (le démarreur, souvent) qui donne juste un tout petit coup de boost, avec une petite récup à la décélération.
    - Full hybride = Le moteur électrique peut déplacer la voiture seul, et le fait dès que possible. C'est le cas des Prius. La batterie se recharge à la décélération, et si les deux moteurs fonctionnent de concert, on a un vrai gros coup de boost.
    - Hybride rechargeable = Full hybride, mais avec une batterie plus grosse que l'on peut recharger sur une prise. Ca permet juste une autonomie plus élevée en pur électrique.

    Techniquement, si on ne fait que des longs trajets sur autoroute, aucune de ces solutions n'a vraiment d'intérêt. Un diesel fera mieux l'affaire au niveau rendement et au niveau financier à mon avis.

    En ville et surtout si on fait de courts trajets, par contre, ça peut être intéressant. On récupère un peu d'énergie au freinage pour la réutiliser à l'accélération suivante. Et si on a un Plug-In (un rechargeable, donc "qu'on peut brancher à la prise") avec des batteries qu'on recharge dès que possible (comme un smartphone), on peut arriver à ne rien consommer du tout comme essence. Et on n'a pas peur de faire, à l'occasion, un long trajet.

    Je me suis demandé pourquoi les constructeurs fabriquaient de plus en plus de gros hybrides rechargeables. J'ai réfléchi (ça arrive ) et j'ai des pistes.

    Il y a deux problèmes à résoudre pour les moteurs thermiques, et seule leur éradication permettra de les résoudre tous les deux (c'est un passionné qui parle, et ça fait mal au cœur d'écrire ça ).
    - La réduction des émissions de CO2 liées à l'usage des carburants fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel). Les constructeurs doivent nous proposer des véhicules qui consomment moins (bien aussi pour nous!).
    - La réduction des émissions de polluants (particules fines, NOx, CO, etc.) qui sont plutôt des problèmes en ville.

    Les politiques ont pris pas mal de décisions: réduction générale de 55% des émissions de gaz à effet de serre (pas uniquement le CO2, et par rapport à 1990), nouvelles normes Euro (émissions de polluants), cycle WLTP plus réalistes, etc.
    Et les constructeurs font tout ce qu'ils peuvent pour rester dans les clous -sans en faire trop- pour continuer de s'en mettre en poche, ou simplement survivre. Logique.

    Le moteur électrique, c'est bien, mais tout ce qui va autour (batteries ou hydrogène, réseau et stations de recharge), c'est pas encore à la portée de tout le monde. Les constructeurs Européen en pris un retard considérable par rapport à leurs concurrents, surtout chinois. En plus, le problème est que toute la filière (batteries, réseau de distribution et de production d'électricité ou de H2) doit être mise en place un un temps très court (10 ans, max).

    Un véhicule diesel émet au final moins de CO2 que son homologue essence. Du coup, tout le monde s'est rué dessus depuis 20 ans (et plus). Et les gouvernements ont donné des primes parce qu'ainsi, leurs objectifs CO2 étaient (presque ) atteints.

    Puis, bardaf, on a eu droit un mouvement de diesel-bashing depuis l'histoire des tests truqués chez VW (et d'autres). Les villes (et certains états, comme la France avec les vignettes Crit'Air) veulent bannir le diesel des routes. A tord à mon avis vu que les moteurs Euro6d restent parfaitement dans les clous pour les émissions mesurées en tests réels. Mais ces gens-là ne pensent pas comme nous et n'y comprennent rien à la technologie et aux sciences en général. Au final, les constructeurs abandonnent le diesel, et les gens se tournent vers l'essence. Et, oh mauvaise surprise, un essence, ça consomme plus, beaucoup plus. Donc, les émissions de CO2... remontent (non, ce n'est pas que la faute aux SUV). Pas de bol, pour diminuer les émissions de polluants, on se retrouve dans la mauvaise direction pour le CO2. Or si un constructeur dépasse le max de 95g d'émissions de CO2/km sur l'ensemble de sa production, il se prend une prune salée.

    Donc, comment on fait pour produire -pas trop cher- une voiture qui puisse rouler en ville pendant quelques années ET qui émette moins de CO2... selon les tests WLTP? Parce que c'est uniquement cette norme qui compte, dans la vraie vie, le constructeur s'en fout, faut juste vendre pour survivre.

    Allez, on passe tous à l'hybride! On s'arrange juste pour que les émissions soient assez faibles pour ne pas prendre d'amendes. Avec une bonne dose de green-washing, ça va passer comme un supo à la vaseline.

    Pour les petits modèles légers, des solutions très simples suffisent -pour le moment- via la micro-hybridation ou l'hybridation. Pour le moment, donc pour le présent ou un avenir très proche.

    Pour les autres, en attendant le zéro émissions, il reste l'hybride rechargeable. Et là, les constructeurs font un bras d'honneur à toutes les règles mises en place par l'Europe, les états, les villes, etc.

    Les constructeurs, donc, abandonnent le diesel (parce que c'est pas bien!). Et pour s'arranger à ce que le résultat du test WLTP soit le plus faible possible, il suffit de mettre un moteur électrique (même en ne s'occupant pas de régénération au freinage!) et une batterie assez grosse pour faire quelques kilomètres en mode électrique seul. Avec une douzaine de kWh de capacité, la plupart offrent 30 à 50 km d'autonomie. Donc affichent des chiffres totalement irréalistes d'émissions de CO2 au km. Un Ford Explorer V6 essence turbo de 2400kg et 345cv ne consommerait ainsi que 3,1l/100km... La plupart de ces voitures affichent ainsi des émissions entre 20g et 49g de CO2/km.

    Du green-washing à fond la caisse. Ou plutôt, à fond dans les caisses.

    Parce qu'en plus, les gouvernements -qui ne comprennent toujours rien en technologie ou alors avec 10 ans de retard- donnent encore un coup de main supplémentaire aux constructeurs: les primes. Parce que toutes ces voitures "vertes" sont en plus subsidiées dans beaucoup de pays. En France, vous avez des primes à l'achat, même pour les particuliers. Rien de tout ça en Belgique, mais 50% du total des voitures neuves vendues chez nous sont fournies par les sociétés et font partie du salaire (en étant moins taxées que si on avait augmenté la fiche de paye). Et si les voitures émettent peu de CO2 sur le papier, elles sont déductibles jusqu'à 120% par les sociétés! Bingo!

    Comme l'ont montré des études récentes (et parfois tendancieuses, voire de mauvaise foi - comme moi, parfois) , le dernier maillon de la chaîne, c'est le conducteur. Qui doit utiliser son hybride plug-in comme un hybride plug-in. Pas comme un diesel.

    Et là, s'il achète la bagnole uniquement pour avoir les primes ou parce qu'elle est fiscalement avantageuse, on arrive à un non-sens écologique total. Comme je le disais, une voisine a reçu un X5 hybride (2l essence 245cv) et elle ne la recharge jamais. Comme elle a une carte essence, elle ne paye pas le carburant et s'en fout. Mais elle consomme 10l/100km à 14l/100km selon le type de roulage. Et non 3l/100km comme annoncé par les commerciaux...

    Autres problèmes de l'hybride rechargeable?
    - volume du coffre (bien) mangé par la batterie
    - disparition de la roue de secours, toujours à cause de la batterie
    - prix en nette hausse par rapport à un diesel ou un essence
    - vendus quasi uniquement en finition haute, donc avec tout ce dont on n'a pas besoin mais qui coûte plus cher
    - augmention du poids (qui semblerait-il ne se répercute pas sur la conso)

    Donc (si t'es arrivé jusque là, va prendre un bière, tu l'as méritée), je pense qu'un hybride rechargeable est une bonne solution transitoire pour des gens qui roulent essentiellement pour de courts trajets avec un temps assez long pour recharger entre deux. Là, surtout si on peut avoir une électricité pas chère (panneaux, ou prise gratuite pas loin), c'est tout bon.

    Pour les autres, nous devons cherchez ailleurs (essence, diesel ou gaz) ou attendre le vrai 0 émissions qui permettra de faire de vrais longs trajets avec un max de place dans le véhicule à un prix acceptable en ne niquant pas trop la planète.

    Moi j'attends.

Page 2 sur 9 PremièrePremière 123456 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Un modérateur est susceptible de supprimer tout message qui ne serait pas en relation avec le sujet, en conformité avec la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Les éventuelles informations nominatives relatives aux messages et annonces ne peuvent en aucun cas être utilisées à d'autres fins que leur affichage dans cette page.
Conformément à la loi "informatique et liberté" : Ce forum déposera sur votre ordinateur un "cookie" d’authentification à l'usage exclusif du forum. Si vous ne souhaitez pas que cette information soit stockée sur votre machine, consultez la documentation technique de votre navigateur Internet afin de désactiver l'enregistrement des cookies. Les textes et images publiés sur forum4x4.org appartiennent à leurs auteurs respectifs ou à Free Forum 4x4 et sont protégés par les articles L. 111-1 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle. Toute copie ou reproduction non autorisé, sauf courtes citations, fera l'objet de poursuites pénales.
POST IMPORTANTS :

Règlement du Forum

Poster vos Petites Annonces

Faire un Don
REJOINDRE :

Free Forum 4x4

Codever

Facebook